Parcours classique ou à la carte?

En décidant résolument de demeurer un établissement hors-contrat, nous avons choisi le parti-pris de l’autonomie et de la liberté.

La liberté, pour qui le souhaite, de suivre une scolarité classique, et la liberté d’offrir à qui le souhaite un parcours scolaire individualisé, voire atypique.

Au dire d’un ancien élève, c’est « génial » de pouvoir disposer d’un emploi du temps ajusté selon sa personnalité, ses rythmes, ses limites ou ses ambitions. En accord avec les parents, bien entendu, nous pouvons créer un parcours scolaire sur mesure ou à la carte. Cette spécificité séduit des jeunes, qui présentent un profil différent. Enfants précoces, enfants en souffrance, élèves phobiques ou déscolarisés, artistes ou sportifs, etc…

Enfants précoces

Nombre d’ados talentueux, ou dits précoces, déphasés dans le système académique viennent vers nous. Les méthodes imposées d’acquisition du savoir et d’obtention des résultats ne leur sont pas adaptées. Leurs curiosité et capacités intellectuelles vives ou décalées demandent un autre rythme de vie et de travail. Aussi leur proposons-nous un emploi du temps selon leurs centres d’intérêt, leur niveau intellectuel ou culturel, voire leurs rythmes propres. Nous sommes fiers d’autoriser un décloisonnement des classes formelles et certains naviguent d’un cours à l’autre ou d’un niveau à l’autre. Ils sont capables de synthétiser plusieurs programmes et réussissent tout aussi bien, même en sautant des classes… A titre d’exemple, un élève féru de disciplines scientifiques ou un autre déterminé à suivre une orientation exclusivement littéraire, qui n’ont nulle envie de s’ennuyer dans des cours sans lien avec leur orientation choisie, peuvent s’en dispenser. Ajoutons qu’ils ne se privent pas pour autant de réussir aux examens…

Cette liberté de moduler les cours choisis, en accord avec les parents, est offerte à qui le veut.

  • Envie de suivre des cours, en auditeur libre, par curiosité intellectuelle
  • Ou simplement par centre d’intérêt et passion (ex : suivre des cours de philo de terminale, dès la seconde pour un littéraire invétéré)
  • Ou par souci d’une recherche d’orientation ou de section (découvrir la chimie, une langue, des disciplines d’éco-droit ou management etc.)

Élèves en souffrance

D’autres familles s’adressent à nous faute d’un accueil compréhensif à l’égard d’un enfant en souffrance. Là encore, nous nous mettons à l’écoute de la demande de l’élève pour lui proposer un emploi du temps à la mesure de ce qu’il peut, de ce qu’il veut. Un emploi du temps susceptible d’évoluer selon le ressenti de l’enfant concerné, son mieux être ou son mal être. Dans tous les cas c’est une disponibilité très attentionnée que nous lui offrons, discrète et attentive. Nous avons permis ainsi à certains élèves qui ont traversé des moments dépressifs de rebondir, sans perte de temps.

Enfants phobiques ou non scolarisés

Souvent des parents s’adressent à nous, démunis devant leur enfant, qui n’a plus le goût d’aller à l’école, ou même en a le dégoût ! Boule au ventre, nausées, angoisse, panique, symptômes d’une phobie qui s’installe, insidieuse et durable.

Face à cette situation, avec patience et délicatesse, nous permettons à l’enfant concerné de ré-apprivoiser le chemin de l’école, doucement mais sûrement. Nous nous adaptons à ses rythmes parfois cyclothymiques, enthousiasme puis déprime ; nous accompagnons ses peurs, nous l’encourageons à les exprimer pour mieux les exorciser. Nous lui facilitons l’accès aux savoirs, aux acquis, aux diplômes même, via un travail personnalisé mené à la maison ou dans L’Ecole Heureuse, qui offre un contexte scolaire ouvert et ajusté.

D’autres enfants, depuis leur plus tendre enfance, ont fait le choix, encouragés par leurs parents, de ne jamais aller à l’école et de mener leur propre apprentissage dans un contexte familial. C’est avec plaisir que nous les voyons venir, pianissimo, sur des bancs d’école et découvrir précieusement le goût d’apprendre, dans l’entourage complice et dynamisant d’autres camarades.

Élèves artistes, sportifs voire aventuriers

Des jeunes, chevillés par une passion (musique, théâtre, sport…), un projet ou une discipline spécifique, sont séduits par la liberté qui leur est proposée d’aménager un emploi du temps compatible avec leurs ambitions.

D’autres brûlent de curiosité… Désir de séjourner à l’étranger plus que de coutume. Désir de découvrir, avant l’heure, des secteurs d’activité qui les fascinent… En accord avec leurs parents, nous leur laissons le loisir de concrétiser leurs envies et de prolonger des séjours ou stages.

Nous en profitons pour informer les familles intéressées que des vacances à la carte sont aussi envisageables… Si, pour des motifs personnels, certains demandent à décaler des dates de vacances, c’est librement autorisé !

Par ailleurs, une semaine de bonus en février, hors vacances scolaires toutes zones, est devenue comme un rituel…

Pour conclure

Cette palette de parcours personnalisés et diversifiés permet à certains de passer leur bac avec aisance, et même mention parfois…

D’autres n’ont pas le courage de s’investir suffisamment pour le décrocher. Mais le libre chemin, que nous dessinons pour eux, leur permet d’obtenir un niveau bac, assorti d’un dossier sur mesure, qui leur ouvre d’heureuses perspectives. Actuellement, nombre de passerelles post-bac sont proposées à des élèves non titulaires du diplôme, mais qui peuvent se prévaloir des acquis d’une Terminale.

Notre statut hors contrat préserve cette indépendance, dont nous sommes fiers. Mais, est-il besoin de le rappeler, L’Ecole Heureuse c’est aussi pour la grande majorité des élèves, un parcours scolaire conforme qui prépare au brevet comme au bac, même si la scolarité se vit joyeusement et bien différemment !